La pandémie de Covid-19 aurait-elle pu "être évitée" ? Le signal d’alarme de William Dab, ancien directeur général de la Santé

·1 min de lecture

William Dab ne mâche pas ses mots. Mardi 16 mars 2021, France 5 diffusait un documentaire intitulé Covid-19 : aux origines d'une crise mondiale. À travers plusieurs témoignages d'experts - des médecins, des sociologues, des politiciens, entre autres - ce film retrace l'année écoulée, marquée par la crise sanitaire de coronavirus. Parmi ces voix, figure celle de l'ancien directeur général de la Santé de 2003 à 2005, qui évoque les premières semaines de confinement, dont l'entrée en vigueur remonte au 17 mars 2020 - il y a tout juste un an. Sous cloche, les Français avaient pris l'habitude d'encourager et féliciter les personnels soignants, chaque soir depuis leur fenêtre. Mais selon l'épidémiologiste, les événements auraient pu prendre une tout autre tournure. Face à la caméra de Benoît Chaumont, William Dab déplore : "On applaudit nos soignants à 20 heures, et à midi, nous devrions siffler le manque de prévention." Selon le chercheur, l'épidémie de Covid-19 était "évitable".

Ce n'est pas la première fois que William Dab pointe du doigt les décisions gouvernementales. En juillet 2020, il déclarait à l'Assemblée nationale, cité par Libération : "Pourquoi n'étions-nous pas mieux préparés alors que la pandémie était inévitable ? Il y a une reconstitution des décisions publiques à faire." Et d'évoquer la polémique autour des masques chirurgicaux, qui a fait couler beaucoup d'encre au début de la propagation du virus. "Il y a eu ce réflexe habituel de tomber dans un discours péremptoire. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite