Avec “Pandémix”, Léonie Pernet résume en une track toute l'absurdité des discours actuels

Pier-Paolo Gault

Tout au long de ce bon vieux confinement, nous avons pu croiser tous types de discours. Que ce soit celui de l'hypocondriaque au supermarché, du complotiste derrière son écran, du belliciste au gouvernement, ou du révolté qui prétend avoir trouvé la solution aux problèmes de l'humanité... Tous, à bien les considérer, sonnent faux. Vous en doutez ? Ecoutez plutôt le nouveau mix de Léonie Pernet, intitulé Pandémix.

>> A lire aussi : Jeanne Balibar : “Je refuse de m’épancher sur le monde d’après ; là on n’est pas après, on est pendant”

Raconter “l'inquiétude et la colère” du monde

La musicienne engagée les mélange tous, sans distinction. Dans son mix, on croise alors “le préfet Lallement [et son] petit formulaire, le vocable guerrier de Macron, ou encore un survivaliste qui rêve d’effondrement et cotoiera Edwy Plenel quelques secondes…”, raconte-t-elle dans un communiqué. Le résultat ? Un vaste sentiment d'absurdité, amplifié par les musiques de Boards Of Canada, Méredith MonK, Kompromat ou e

Lire la suite sur lesinrocks.com