Le pape Jean-Paul II accusé d’avoir couvert des prêtres pédophiles

© LASKI/SIPA

L’ancien pape Jean-Paul II savait que certains prêtres de son diocèse en Pologne s’étaient rendus coupable de crimes pédophiles. Une enquête journalistique, diffusée à la télévision polonaise, met en lumière l’omerta qu’il a orchestrée pendant des années.

La popularité de l’ancien pape Jean-Paul II – béatifié en 2011 - ne s’est jamais démentie depuis sa mort en 2005, mais pourrait bel et bien être remise en cause. Diffusée à la télévision polonaise ce dimanche 5 mars, une enquête journalistique affirme, témoignages à l’appui, que le cardinal Karol Wotjyla était au courant d’affaires de pédocriminalité dans l’Église polonaise avant qu’il ne soit sacré pape.

Le futur pape, alors cardinal et évêque de Cracovie, aurait eu connaissance d’actes pédocriminels commis par des prêtres de son propre diocèse à plusieurs reprises. Pour éviter tout scandale, Karol Wotsjyla avait pour habitude de transférer d’une paroisse à l’autre les religieux incriminés, selon l’enquête menée par le journaliste polonais Michal Gutowski.

Des prêtres accusés de pédophilie mutés plutôt que sanctionnés

Un des prêtres a été envoyé par le futur pape en Autriche. À l’époque, le cardinal Wojtyla a rédigé un courrier de recommandation au cardinal de Vienne Franz König, sans l’informer des accusations pesant contre le prêtre.

Dans le cadre de l’enquête, l’auteur a rencontré des victimes de prêtres pédophiles, mais aussi leurs proches et d’anciens employés du diocèse. Parmi les sources qu’il cite également, des documents de l’ancienne police secrète communiste SB ainsi que de rares documents de l’Église auxquels il a pu accéder.

Selon l’auteur de l’enquête, le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr