Papiers d’identité : ce qui change

Depuis août 2021, les cartes d’identité ont pris l'aspect d'une carte bancaire, conformément au règlement européen. Elles permettent toujours de justifier notre identité et de voyager dans certains pays d’Europe et de l’espace Schengen (ainsi que dans quelques autres) mais, pour lutter contre les usurpations d’identité, elles intègrent une puce avec des données biométriques (empreintes digitales et photo). Autre nouveauté, les chérubins en garde alternée – vos petits-enfants sont peut-être concernés – peuvent faire figurer les adresses de leurs deux parents au verso. De leur côté, tous les passeports édités depuis 2009 sont biométriques : leur puce contient l’état civil, une photo et deux empreintes.

La nouvelle carte d’identité n’est valable que dix ans mais les anciennes demeurent valides jusqu’à cinq ans après l’expiration officielle : depuis 2014, leur validité pour les majeurs était en effet automatiquement prolongée de cinq ans pour atteindre quinze ans. De son côté, le passeport reste valable dix ans (cinq pour les mineurs).

La carte d’identité est délivrée gratuitement à la première demande ou lors d’un renouvellement (on peut le solliciter dans les douze mois qui précèdent l’expiration), ou en cas de déménagement, même si la modification de l’adresse n’est pas obligatoire. En cas de perte ou de vol, on vous facture en revanche 25 euros et le récépissé de déclaration à la police est exigé. Pour un passeport, l’addition grimpe à 86 euros pour un majeur, sauf si on perçoit (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles