Paré pour le télétravail

·2 min de lecture
Getty Images

Avec la répétition des vagues de Covid, l’activité professionnelle depuis son domicile est ponctuellement devenue incontournable. Il convient donc de bien s’équiper.

Les indipensables

Cela commence avec un ordinateur évidemment : 83 % des ménages en France en possèdent un. Si vous faites partie des 17 % qui n’en sont pas équipés, on ne va pas dresser une liste des matériels disponibles. Peu ou prou, tous se valent. Au final, posez-vous une seule question : me faut-il un portable ou un ordinateur de bureau ? Le premier permettra une mobilité, y compris hors de votre domicile, si vous avez envie de faire une téléconférence dans l’herbe, les beaux jours venus. Mais avec un ordi de bureau, vous disposez d’un écran beaucoup plus large, pour mieux voir vos collègues, mais aussi des vidéos sur YouTube, du sport en streaming, des films, etc. Comptez, pour l’un comme pour l’autre, autour de 1 000 euros pour un appareil de qualité. Et, bien sûr, téléchargez, dès que vous l’aurez, les logiciels (gratuits) permettant la visioconférence comme Microsoft Teams, Google Duo ou Zoom.

Les fortement conseillés

Selon les exigences de votre job, vous serez amené à passer de longues heures installé devant votre «workstation». Autant l’être confortablement. Un coin de table de cuisine et un tabouret ne feront pas l’affaire si les conférences s’éternisent. Une vraie table de travail, amovible de préférence, n’est pas un inves- tissement superflu. Et, surtout, le siège est, après l’ordi, le poste de dépense sur lequel ne pas ergoter. Un bon tuyau : regardez du côté des boutiques de gamers. Les accros aux jeux vidéo passent des heures devant leur écran. Du coup, les fabricants ont imaginé pour eux des sièges confortables comme des canapés. Même si c’est un luxe, ne soyez pas avare sur les accessoires genre accoudoirs, appuie-tête, voire repose-pied. Vos cervicales(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles