Paracétamol : pourquoi certains médicaments sont rationnés en pharmacie ?

Efferalgan, Doliprane, Dafalgan… L’achat de tous ces médicaments contenant du paracétamol est désormais limité. Cette molécule fait en effet l’objet de "difficultés d’approvisionnement", notamment dans le contexte de la 7ème vague de Covid-19.

C’est ce qu’indique l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) sur son site. "Il existe des retards d’approvisionnement des formes orales et des suppositoires de paracétamol" prévient l’établissement.

La cause ? Une hausse de la consommation de médicaments à base de paracétamol, liée au rebond de l’épidémie de coronavirus, ainsi que des difficultés de production. Les laboratoires Sanofi et UPSA se sont cependant montrés rassurants, et ont balayé les craintes d’une rupture de stocks de paracétamol auprès de nos confrères du Figaro.

L’ANSM affirme tout mettre en oeuvre afin de garantir des stocks de médicaments suffisants à l'ensemble des patients. D'après l'institution, l'approvisionnement en paracétamol sous toutes ses formes des hôpitaux sera assuré. Certaines mesures ont malgré tout été prises, afin de "préserver les stocks disponibles dans le temps". Les pharmaciens sont ainsi invités à limiter leurs commandes de paracétamol et à restreindre leurs achats en ligne.

Ils doivent aussi privilégier la dispensation de cette molécule sur ordonnance. Dès lors qu’il n’y en a pas, l'ANSM recommande de limiter la vente à deux boîtes de médicaments par patient. L’exportation du paracétamol par les grossistes-réparateurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles