Paracétamol : la production bientôt relocalisée en France

·1 min de lecture

La production de paracétamol en France avait cessé en 2008, date à laquelle le dernier site de production du médicament, basé à Roussillon, dans l'Isère, avait fermé ses portes. Bien que le paracétamol soit le médicament antidouleur le plus vendu en France (et en Europe), le site de production n'avait pu résister à la vague asiatique et au coût de production deux fois mois élevé du paracétamol indien ou chinois.

Mais il y a eu la crise du covid-19. Face au risque de pénurie du médicament, les autorités sanitaires ont dû imposer des restrictions aux pharmaciens. Ces derniers ne pouvaient délivrer qu'une seule boite de paracétamol par patient ne présentant aucun symptôme du coronavirus, ou 2 boites en cas de symptômes (douleurs et/ou fièvre). Il y a quelques jours, le président de la République Emmanuel Macron a donc annoncé le lancement prochain d'un plan de relocalisation des industries de santé. Et la première étape de ce plan ne s'est pas faite attendre : un accord a été signé avec le sous-traitant pharmaceutique Seqens, qui a annoncé hier que le site de production de Roussillon allait reprendre du service dès 2023 pour fabriquer de la poudre de paracétamol. Cette production sera destinée aux laboratoires Sanofi (pour le Doliprane) et Upsa (pour l'Efferalgan), qui jusqu'ici se contentaient de conditionner en France du paracétamol importé d'Asie.

Paracétamol : pas plus de 3000 mg par jour

Le paracétamol est un médicament sûr et efficace (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Le congé paternité passe à 28 jours ce 1er juillet
Atteint de la maladie d'Alzheimer, un Américain retombe amoureux de sa femme
Combien de temps les gels hydroalcooliques sont-ils efficaces ?
Covid-19 : le certificat de vaccination certifié au format européen est disponible sur Ameli
Victoire : la Chine a éradiqué le paludisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles