Une parade de femmes en maillot pendant un défilé militaire en Colombie indigne

Des femmes en maillot de bain foulant du pied l'asphalte durant un défilé militaire. C'est ce que l'on a pu observer le 5 juin dernier en Colombie, et plus précisément à Manizales, au centre du pays. Sous la pluie, les femmes en question étaient simplement vêtues, hormis leur maillot, de bottes et de chapeaux. Ambiance.

Ce défilé de mannequins organisé à l'occasion de la célébration du bataillon Ayacucho n'a pas manqué de susciter une virulente polémique sur les réseaux sociaux. Et pour cause, sa teneur sexiste ne fait pas grand doute. La direction de la Cinquième Division a quant à elle abordé ce défilé étonnant comme une "cérémonie", s'inscrivant dans le cadre de la visite "des jeunes qui effectuent le service militaire".

"C'est complètement déplacé. On appelle cela 'un acte culturel' alors que c'est loin d'être le cas et qu'il est courant de sexualiser le corps des femmes", a déploré Jenifer Cotacio, directrice du Secrétariat pour les femmes et l'équité entre les sexes de Manizales.

Un sexisme épinglé

Selon l'armée colombienne, ce défilé malaisant aurait été initié suite aux sollicitations de plusieurs agences de mannequins et institutions, comme la Big Model Academy of Model et la New Model Talent and Diversity Foundation. L'agence Big Model nie d'ailleurs auprès des médias nationaux tout sexisme, et défend le mannequinat comme "un acte de respect". Ce défilé en maillots serait, selon Paola Giraldo, la directrice de l'agence de...

Lire la suite


À lire aussi

Pourquoi le télétravail alourdit la charge mentale des femmes pendant le confinement
En Colombie, ces vidéos glaçantes alertent sur les violences conjugales pendant le confinement
Marlène Schiappa alerte sur "l'épuisement silencieux" des femmes pendant le confinement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles