Parcoursup : quelles solutions si votre enfant n’est admis nulle part ?

C’est aujourd’hui, à partir de 17 h, que les lycéens et étudiants vont pouvoir prendre connaissance des choix qui s’offrent à eux pour leurs études supérieures.

En cas d’admission pour des vœux que votre enfant avait fait sur la plateforme Parcoursup, il est important de répondre à chaque proposition, afin de réserver sa place pour l’année prochaine, et d’en libérer dans les autres établissements. L’étape indispensable ensuite, est celle de l’inscription à la formation choisie : une fois votre choix validé sur la plateforme, vous devez vous tourner vers l’établissement sélectionné, pour remplir votre dossier d’inscription.

Parcoursup : et si mon enfant n’a que des refus ?

Mais si votre enfant n’a obtenu que des refus pour ses demandes de formations dites "sélectives" (BTS, DUT, etc), qui peuvent refuser les candidatures, pas de panique, une seconde vague d’admission est prévue !

Pour préparer cette phase complémentaire, qui aura lieu à partir du 16 juin prochain, il est d’ailleurs possible de demander un accompagnement à l’établissement dans lequel est actuellement votre enfant, ou de vous tourner vers le Centre d’Information et d’Orientation (CIO). Dans le contexte actuel de crise sanitaire, un entretien en visioconférence pourra être proposé pour échanger.

Votre enfant aura alors jusqu’au 10 septembre pour formuler de nouveaux vœux, en tenant compte des places restantes dans les établissements.

Enfin, à partir du 8 juillet, votre enfant a la possibilité de se tourner vers la commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) de son académie, afin de bénéficier d’un accompagnement pour trouver la formation qui conviendrait à ses envies.

Refus d’une formation sélective : comment savoir pourquoi le dossier de mon enfant n’a pas été accepté ?

Pour comprendre et prendre connaissance du motif d’un refus pour une formation que votre enfant avait sollicité, il est possible de demander, dès aujourd’hui, par courrier, les raisons d’un refus. Cela permet notamment d’identifier

(...) Cliquez ici pour voir la suite