Parentalité : avoir des enfants rendrait de droite, selon une étude

Pixabay

Devenir parent et réac’ en même temps ? Alors que les croyances populaires visaient à pointer du doigt l’âge comme étant corrélé avec la propension à être de droite au cours des années, les chercheur·ses de l’université de Pennsylvanie à Philadelphie se sont intéressé·es aux conséquences de la parentalité sur les convictions politiques, notamment en ce qui concerne les opinions sur des sujets de société. Au fil de leur étude, l’équipe de scientifiques a démontré que le fait d'avoir des enfants et l'adoption de valeurs conservatrices sur des questions sociales telles que l'avortement, l'immigration, le sexe et la sécurité nationale pouvaient être liés, rapporte The Guardian.

Pour réaliser l’étude publiée le 7 septembre dans la revue Proceedings of the Royal Society B, les chercheurs·es ont mené plusieurs expériences. Pour l’une d’entre elles, les scientifiques ont interrogé 2 610 adultes dans 10 pays différents, dont les États-Unis, l'Australie, la Corée du Sud, le Chili, le Liban et le Japon, reprend le Daily Mail. Leur motivation à s’occuper d’enfant et leur tendance au conservatisme ont été évaluées.

Les participant·es ont été interrogé·es sur des sujets tels que le mariage homosexuel, les relations sexuelles avant le mariage, le droit à l'avortement, les prestations sociales, la sécurité militaire et la sécurité nationale. Ils et elles ont également dû évaluer leur degré d’accord face à certaines affirmations telles que "lorsque je vois des enfants en bas âge, j'ai envie de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Près de 80 % des mères se lèvent plus souvent que leur compagnon lorsque leur bébé pleure la nuit
Vos enfants sont trop bavards à l’école ? Voici pourquoi c’est une excellente nouvelle pour eux !
Le nombre de bébés secoués a doublé avec l’épidémie de Covid-19, selon une étude
La Défenseure des droits alerte sur un manque de prise en charge des élèves en situation de handicap à l'école
Vos enfants sont infernaux en voiture ? Retardez la crise avec cette formule mathématique imparable