Parents âgés : comment partir l’été sans stresser ?

La plupart des Ehpad proposent des places d’accueil temporaire. La formule permet de tester des établissements près de chez soi : idéal pour préparer une future admission permanente ou solliciter ensuite un accueil régulier, par exemple un jour par semaine. Vous pouvez aussi chercher une famille d’accueil (10 000 en France) : elles acceptent souvent des résidents ponctuels. Votre proche sera logé dans une chambre d’au moins neuf mètres carrés et traité comme un habitant de la maison.

Qui contacter ? Recherchez un Ehpad sur pour-les-personnes-agees.gouv.fr, demandez des conseils à une "plateforme de répit" (annuaire sur le même site), ou toquez directement à la porte d’établissements proches (même dossier que pour une admission permanente). Pour l’accueil familial, renseignez-vous au CCAS* ou consultez les annonces sur famidac.com.

Combien ça coûte ? En Ehpad, prévoir 82 € par jour en moyenne pour l’hébergement (dès 55 € en province dans le public, mais jusqu’à 200 € dans le privé en région parisienne), plus un forfait dépendance de 6 à 25 € selon l’état de santé de votre proche. En accueil familial, on règle les frais via le "Cesu accueil familial" : 1 200 à 1 800 € mensuels selon le niveau de dépendance, le logement et les ressources de l’hébergé. Si votre proche perçoit l’allocation personnalisée d'autonomie (APA) à domicile, celle-ci peut couvrir une partie du coût en établissement ou chez un accueillant : présentez la requête à l’équipe médico-sociale du département. Si le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles