Fêtes de Noël : les 7 pièges qui vous menacent et comment les éviter

Guirlandes lumineuses, cadeaux empaquetés, agapes en famille, la magie de Noël réjouit les enfants. Mais côté parents, c'est plutôt course aux cadeaux, challenge déco et vacances loin d'être de tout repos. Shiva Shaffii a créé "Parent épuisé", une communauté sur le thème de la parentalité décomplexée qui propose des newsletters décalées et des produits dérivés déculpabilisants (T-Shirt à messages, livres, jeux, trousse de survie pour les fêtes). Elle nous donne ses conseils pour survivre à Noël.

Se creuser la tête devant la liste des cadeaux

(.... et quand il faut répondre aux SMS de l'entourage qui réclame des idées pour les enfants)

Pourquoi c'est un piège ? S'organiser pour savoir qui s'occupe de quoi est un job à temps complet. Eviter les doublons, proposer des idées en fonction du budget relève du travail d'équilibriste.

Comment survivre ? "Passez en mode gestion", conseille Shiva Shaffii, fondatrice de Parent Epuisé. Organisez un pot commun sur internet ou désignez un membre de la famille chargé de récolter l'argent. Mettez-vous d'accord avec votre famille sur le budget à ne pas dépasser, par exemple 10€ max. "Vous vous apercevrez qu'en général, cela soulage tout le monde", remarque Shiva Shaffii. Les enfants, surtout les plus petits, ont surtout plaisir à déballer les cadeaux. N'hésitez pas à ajouter sous le sapin des petits objets, bonbon, carnet, masking tape... La bonne idée pour soulager le portefeuille chez les plus grands : offrir à l'enfant un beau cadeau, et le reste en "bons pour" en attendant l'ouverture des soldes. Et les grands ne doivent pas oublier de faire eux-aussi leur liste de Noël : massage, dîner en amoureux... quelques idées pour alléger sa charge mentale toute l'année.

S'occuper de la décoration

Pourquoi c'est un piège ? Entre les magazines de déco et les épingles Pinterest, les idées ne manquent pas. Traditionnel, zéro déchet, tendance gold ou pôle Nord, à chacun de choisir la thématique de ce Noël. Entre l'achat du matériel et la confection,

(...) Cliquez ici pour voir la suite