Parfum : voici l’astuce pour savoir s’il sent encore bon et si l’on peut se parfumer avec

Cynthia Lahoma

Ce procédé imparable permet de savoir si notre parfum est périmé ou non.

Le parfum est une véritable extension de notre identité. Bien choisi, son sillage signe et sublime notre personnalité. Si bien que lorsque l’on oublie de s’en asperger, l’on peut se sentir dépouillé.e.s.

Lorsqu’il est question de fragrance, deux écoles s’affrontent. Celles qui possèdent la même signature olfactive depuis des années. Ainsi, elles renouvellent leurs achats au fil des flacons qui se vident. Celles, qui, au contraire aiment sentir souffler un vent de nouveauté en se parant d’effluves changeantes, en accord avec leur humeur ou bien la saison.

Comme tout produit, un parfum « vit ». Il évolue avec le temps et nous devons porter une attention particulière à sa conservation. Une fois utilisé, son pire adversaire est l’oxygène qui peut altérer sa qualité. Pour connaître l’état de notre parfum, on se laisse porter par nos sens : la vue et l’odorat. Il suffit d’observer les changements de couleur et d’odeur que présente notre effluve : « S’il est oxydé, le parfum peut avoir une couleur plus foncée de plus, son odeur a changé, on va sentir alors des notes anormalement sucrées » explique à Femme Actuelle, Patricia de Nicolaï, créatrice de la marque éponyme de parfums.

D’autres pistes nous mettent au parfum

En fonction de sa composition, l’effluve peut se parer d’une odeur plus acide et vinaigrée. Le site « FragranceX » indique que les parfums aux notes de fond plus proéminentes ont...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi