A Paris, des étudiants occupent le théâtre de la Colline

Fabienne Arvers
·1 min de lecture
DR
DR

L’effet boule de neige est en marche. Le 9 mars, des élèves de l’enseignement public et privé ont décidé d'occuper le théâtre de la Colline. Dans un communiqué, ils expliquent leur démarche.

"Suite à l’occupation de la Colline, dans le respect des règles sanitaires, par des jeunes engagé·es face à un monde en crise. Nous, élèves de l’enseignement public et privé de théâtre, répondons à l’appel des occupant·es de l’Odéon. Nous souhaitons, par notre communiqué officiel, exposer clairement nos revendications. Face à la perte de sens des décisions officielles prises dans les instances politiques, nous demandons l’arrêt de ces aller-retours gouvernementaux et une réelle prise de décision face à nos problématiques. L’exception culturelle française est actuellement bafouée. Et pourtant, nous vivons dans un pays avec un accès à la culture pour toutes et pour tous qui n’a jamais été aussi essentiel qu’actuellement face à la situation de crise sanitaire. Aurions-nous passé ces confinements sans musique, sans film, sans captation théâtrale (maigre compensation), sans possibilité d’évasion ? En dépit des études scientifiques qui ont démontré un taux d’incidence faible, et en dépit des décisions d’ouverture des lieux culturels dans d’autres pays, nos maisons artistiques restent fermées. Nous entendons aujourd’hui redonner le droit à la population de se cultiver grâce à ces lieux d’action culturelle où le partage intellectuel humain transcende tous les milieux sociaux et les

Lire la suite sur lesinrocks.com