Paris-ci, par là – Voyage photographique en Afrique

Palais à Massawa, rivages de la mer Rouge. 1930.
Palais à Massawa, rivages de la mer Rouge. 1930.

L'Éthiopie, la Corne de l'Afrique et l'Arabie du Sud font partie de son univers depuis près de cinquante ans. Dans le cadre de ses recherches, ses travaux, ses expositions, ses conférences et ses publications, cet éternel bourlingueur, auteur d'une vingtaine d'ouvrages, dont deux avec son ami et compagnon de mission Théodore Monod, demeure toujours aussi friand de découvertes et de rencontres. À l'espace Reine-de-Saba, centre culturel dédié principalement au Yémen, pays où il assura la restauration de la Maison Rimbaud à Aden et la préservation des arbres à encens, José-Marie Bel a rassemblé une extraordinaire collection de plusieurs centaines de photographies datant de cent ans lorsque l'Italie était en Afrique orientale, mer Rouge, Érythrée, Tigré, Abyssinie. Le fruit d'une très longue enquête qui dévoile des sites, des paysages, des scènes et des portraits bouleversants et splendides.

Dans cet album à la couverture luxueuse figurent de remarquables portraits de femmes.

Il y a vingt ans, l'ethnologue fait l'acquisition auprès d'un libraire italien d'un album de près de trois cents photographies anciennes, en noir et blanc datant de 1900 à 1936. Le titre de la couverture gravé en lettres dorées « Fondazione dell'Impero », accompagné d'une date « IX maggio anno XIV », d'un élégant style typographique Art déco années 1930, marque la création de l'Empire italien en Afrique orientale le 9 mai 1936, l'AOI. À l'intérieur, une inestimable collection de phot [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles