Paris sportifs : une association demande une meilleure réglementation des publicités

·1 min de lecture

Ça n'a pas pu vous échapper : en ce moment (et depuis le 11 juin 2021) se déroule le championnat d'Europe de football, dont la France a malheureusement été éliminée... Une occasion en or pour les entreprises de paris sportifs qui en profitent pour recruter de nouveaux clients.

Ainsi, selon l'Association Addictions France, les publicités pour des paris sportifs représentent près de 40 % des affiches que l'on trouve dans les stations de métro (à Paris et en petite couronne) et plus d'un quart des publicités diffusées à la télévision avant les matchs et pendant la mi-temps.

Problème : d'après l'Association Addictions France, 40 % des revenus des opérateurs de jeux d'argent proviennent de personnes souffrant d’addictions. Pire : 70,3 % des joueurs (tous jeux d'argent confondus) sont endettés auprès des banques.

L'addiction aux jeux d'argent concerne principalement les jeunes

L'addiction aux jeux d'argent (ou "gambling disorder") fait partie de la famille des "addictions comportementales" : celles-ci se caractérisent par l'impossibilité de contrôler la pratique d’une activité. "Une sensation de tension croissante se met en place avant de passer à l’acte et au moment de la pratique, la personne ressent un plaisir ou un soulagement" développe l'Assurance Maladie.

Selon l'Association Addictions France, environ 6 % des joueurs en France (soit environ 1 million de personnes) présentent un risque "modéré ou excessif" d'addiction : l'addiction aux jeux d'argent (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT Covid-19 en France ce 6 juillet : chiffres, annonces
La routine anti-stress pour arrêter d'être ballonnée
6 astuces pour passer moins de temps sur votre téléphone
Incendie de l'usine Lubrizol : premiers résultat de l'enquête sanitaire
Espérance de vie : quel sera le prochain record de longévité ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles