Parkinson : ce signe étonnant pourrait être annonciateur de la maladie

La maladie de Parkinson touche environ 200.000 Français et 25.000 nouveaux malades chaque année selon le ministère des Solidarités et de la Santé. Les causes de la maladie et les premiers symptômes restent encore très flous. Une nouvelle étude pourrait cependant, à terme, aider à mieux détecter la maladie.

La maladie de Parkinson se traduit par une dégénérescence progressive des neurones à dopamine dans une zone située à la base du cerveau (le locus niger), un neurotransmetteur indispensable dans le contrôle de nombreuses fonctions, comme l'indique l'Inserm : la régulation motrice, la motivation, le moral, et les capacités intellectuelles.

Concrètement, la maladie provoque chez les personnes touchées un trouble musculaire qui rend le mouvement difficile (akinésie), une rigidité musculaire (hypertonie musculaire), et des tremblements.

Des travaux sur la maladie de Parkinson ont été menés par des chercheurs de l'Université de Birmingham en Angleterre et publiés le 7 juin 2022 dans la revue eClinicalMedecine. Les scientifiques se sont basés sur d'anciennes recherches qui avaient démontré que les personnes atteintes de la maladie faisaient régulièrement des cauchemars. Ils ont cette fois-ci orienté leurs recherches afin de savoir si les cauchemars pouvaient être des indicateurs de risque de la maladie.

Leurs recherches sont basées sur 3.818 hommes âgés sur une période de 12 ans. Les participants ont rempli une série de questionnaires qui comprenait la qualité du sommeil. Ceux qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles