Parole d’experte : 9 produits italiens conseillés par Alessandra Pierini

Depuis onze ans, Alessandra Pierini tient l’épicerie fine italienne la plus courue de Paris : Rap. Cette experte nous a ouvert les portes de sa caverne d’Ali Baba pour nous présenter quelques-uns de ses produits cultes et nous confier la meilleure façon de les accommoder. « Je n’ai pas vu le temps passer. Si l’on m’avait dit il y a dix ans que je tiendrais toujours cette épicerie aujourd’hui… »Assise sur un chariot à roulettes transformé en banquette le temps de l’interview, Alessandra Pierini suspend sa phrase. Comme si elle n’y croyait pas elle-même. Puis reprend, avec son accent ligurien aussi doux qu’une cuillère de crème de pistache de Bronte : « Je suis arrivée de Gênes en 1987. J’ai atterri d’abord à Aix-en-Provence. Puis, en 1992, j’ai ouvert Pasta e Dolce, ma première épicerie à Marseille. En juin 2010, j’ai vendu et, en septembre de la même année, j’ai inauguré Rap à Paris. Derrière l’église Notre-Dame-de-Lorette, au pied de la très vivante rue des Martyrs, cette épicerie fine transalpine ne désemplit pas. On vient y dénicher un produit bien précis, ou juste admirer les grandes étagères de pâtes artisanales d’exception, de riz à risotto vialone nano, d’anchois, de câpres, de polenta, de pesto en tout genre, de poudre de fenouil, d’huiles d’olive, de vinaigres balsamiques, mais aussi de pâtes à tartiner aux noisettes du Piémont, de chocolat de Modica… En vedette, la sélection de jambons de la Botte, à commencer par le fameux prosciutto di Parma. Les amateurs éclairés de fromages prisent aussi l’adresse pour ses classiques : gorgonzola, scamorza, taleggio, ricotta fumée, pecorino ou encore parmesan, à déguster avec de la mostarda (fruits confits à l’essence de moutarde).« Ici, il y a du monde toute la journée, il n’y a jamais de pause. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’aime beaucoup ce quartier du 9e arrondissement. Les clients sont curieux, ils s’intéressent aux produits, ils posent beaucoup de questions. » Aussi passionnée que pédagogue, on pourrait écouter Alessandra Pierini pendant des heures. Pas étonnant qu’elle intervienne régulièrement à la radio, dans l’émission « On va déguster » sur France Inter. Multi-casquette, l’épicière est aussi auteur à ses heures perdues. Fidèle des éditions de l’Épure, elle publie des petits guides de recettes autour d’un produit dans la collection « Dix façons de le préparer », dont deux nouveaux opus : le fenouil (sorti en avril) et la sauge (sortie prévue août). « J’adore ce format, car il me permet d’aller à fond dans un sujet, je décortique tout de A à Z. J’apprécie aussi la partie recettes. J’en choisis toujours une vingtaine, je les teste à l’épicerie, je fais tout goûter à mes employés. Du coup, maintenant, l’équipe me demande souvent si je vais bientôt écrire un nouveau livre ! » confie-t-elle dans un éclat de rire.Car Alessandra ne cultive pas seulement un savoir encyclopédique sur les meilleurs produits transalpins. Elle est également co-auteur du livre « On va déguster l’Italie » (aux éditions Marabout), best-seller du moment. Elle partage aussi son énergie et sa bonne humeur. Entrez, vous verrez, on repart toujours de chez Rap plus heureux qu’en y entrant.Rap 4, rue Fléchier 75 009 ParisTél : 01 42 80 09 91rapparis.frToutes les recettes sont pour 4 personnes.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles