Le parolier Yohann Malory visé par cinq plaintes

Théo Dubreuil
·1 min de lecture

Dans le sillage du mouvement #MusicToo visant à dénoncer les violences sexistes et sexuelles dans l’industrie de la musique, une nouvelle enquête de Mediapart met à jour de nouvelles accusations visant Yohann Malory, parolier à succès de la chanson française. Si le média a pu interroger sept femmes – dont deux avaient déjà répondu à l’appel à témoignages du collectif #MusicToo, cinq plaintes contre lui ont été, à ce jour, déposées.

La couverture médiatique de l’affaire débute le 6 octobre 2020 lorsque la chanteuse et comédienne Lola Le Lann annonce sur Instagram qu’elle annule la sortie de son album sur les plateformes de streaming suite à “un message témoignant d’actes effroyables et intolérables accusant un des auteurs de (ses) chansons, preuves à l’appui […]". Elle ajoute : "J’ai appris peu après l’existence de plusieurs plaintes ainsi qu’un nombre considérable de témoignages à l’encontre de cette même personne.”

‘Malory’ Michel, l’auteur visé par ces accusations, est désormais visé par cinq plaintes pour harcèlement moral, agressions sexuelles, viols et/ou administrations de substances nuisibles. Dans deux entretiens accordés au

Lire la suite sur lesinrocks.com