Parricide dans le Morbihan : un meurtre sur fond de violences conjugales

·1 min de lecture

Un adolescent a tué son père de plusieurs coups de couteaux samedi soir dans le Morbihan. Interrogé par les gendarmes, ce dernier a expliqué qu’il voulait mettre fin au comportement violent de son père. 

Les jours passent et les circonstances autour du parricide dans le Morbihan se précisent. Samedi dernier, aux alentours de 23h30, les gendarmes de la ville de Ploeren ont pris l’appel d’un jeune homme de 17 ans, affirmant qu’il venait de tuer son père. Sur place, ils ont retrouvé le corps sans vie d’un homme d'une quarantaine d’années, présentant plusieurs blessures provoquées par une arme tranchante. À leurs côtés, l’adolescent en état d’ébriété leur a affirmé qu’il avait « volontairement » tué son père de plusieurs coups de couteaux.  

Une plainte déposée pour violences conjugales  

Avant de se dessaisir du dossier au profit du pôle criminel de Lorient, le procureur de Vannes, François Touron, a donné des précisions sur les circonstances de ce parricide. Dans un communiqué transmis à la presse, il explique que le jeune homme s'est rendu à une fête samedi soir, avant de rentrer chez son père, qui vivait seul depuis plusieurs semaines. Dans la cuisine, l’adolescent a saisi deux couteaux avant d'aller réveiller son père qui dormait dans sa chambre et de lui asséner plusieurs coups mortels.  

« Il est également apparu que, sitôt les faits commis, le mineur avait diffusé une vidéo de la scène de crime sur les réseaux sociaux à une quarantaine de destinataires, ajoute le procureur. Les services techniques de la gendarmerie ont immédiatement été mobilisés pour faire retirer cette vidéo des réseaux sociaux. » Depuis,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi