Les parties d'échecs du “Le Jeu de la dame” sont-elles réalistes ?

Louise Vandeginste
·1 min de lecture
(Copyright Netflix)
(Copyright Netflix)

Si vous avez binge-watché Le Jeu de la dame ce week-end et que vous ne connaissez rien aux échecs, vous vous demandez sûrement si les nombreuses parties que l'on suit avec passion au long de cette mini-série Netflix sont réelles ou non. L'actrice principale, Anya Taylor-Joy avance-t-elle des pions au hasard, sourcils froncés et l'air concentré pour nous convaincre ? Eh bien, non, derrière chaque mouvement se cache le génie d'un véritable expert, le professeur Bruce Pandolfini.

Véritable autorité dans l'art des échecs fictionnels, il a non seulement conçu plus de 350 parties dignes d'un niveau mondial, mais il a permis aux acteurs de jouer, se mouvoir comme de véritables champions d'échecs. Selon une interview pour IndieWire : "Peut-être que la chose la plus importante est la façon dont ils déplacent leurs pions. Pour qu'ils aient vraiment l'air naturels, il a fallu beaucoup travailler. C'est comme regarder quelqu'un qui attrape une batte de base-ball, s'il la prend par le milieu on sait que ce n'est pas un vrai joueur. Il y a un certain mouvement, une certaine fluidité dans la façon de jouer aux échecs et qu'il fallait essayer de capturer, dans la mesure du possible."

Lire la suite sur lesinrocks.com