Parures de lit : 3 trucs à savoir pour bien les choisir

il est souvent plus facile de choisir une parure de lit pour enfants : aux couleurs de leurs héros, elles font mouche systématiquement. Mais, été ou hiver, il n'est pas si aisé de s'y retrouver dans une offre aussi généreuse. On fait le point.

La douceur du coton. On évite les matières synthétiques qui font transpirer. La percale et le satin de coton offrent plus de souplesse et de tenue qu'une toile de coton ordinaire. On choisit la première si on a tendance à avoir chaud la nuit car elle crée une sensation de fraîcheur, tandis que la seconde apporte plus de chaleur, c'est la préférée des frileux. Côté qualité, le coton égyptien, est ce qui se fait de mieux : ses longues fibres sont douces et résistantes.

Le lin en toute saisonC’est la matière la plus résistante et la plus écolo : cultivée dans le Nord de la France ou en Belgique, elle a besoin de peu d’eau pour pousser, contrairement au coton. Thermorégulateur, le lin convient autant aux frileux qu’à ceux qui ont trop chaud. Le lin lavé, devient plus doux, plus souple, avec un aspect froissé qui évite le repassage. Naturellement hypoallergénique, il est recommandé pour les peaux sensibles.La quantité de fils n'est pas toujours un indicateur de qualité. Ce qui compte, c'est bien la qualité de la matière première.

Le label Oeko-Tex (tout comme le label Gots, NDLR) garantit l’absence de substances nocives à toutes les étapes de confection (filature, teinture…). C'est une des certification les plus rigoureuses en matière de sécurité et de protection de l'environnement. On la préfère à l’appellation bio, qui ne porte que sur la matière première (le coton).

Pour le lavage, on conseille de le passer en machine tous les 7 à 10 jours, à 30 °C maximum, mais surtout pas de lessive en poudre.

Le séchage à l'air libre est c'est ce qu'il y a de mieux. A la longue, la chaleur du sèche-linge agresse et casse la fibre. A défaut, utilisez des boules de séchage en laine.

Astuce: Installez les draps très légèrement humides sur le lit pour

(...) Cliquez ici pour voir la suite