Pascal Obispo : ce concours de circonstances qui a changé sa carrière de chanteur

·1 min de lecture

Son millésime, sa plus belle année, Pascal Obispo a attendu un certain temps avant de l’obtenir. Car les débuts sur la scène musicale de l’un des artistes préférés des Français se sont révélés plus compliqués que prévu. Pire, le natif de Bergerac n’était pas prédestiné à cette carrière de chanteur. C’est en effet la musique qui l’intéressait et non pas l’urgence de se produire derrière un micro. L’ancien juré de The Voice s’est épanché sur ses rêves d‘enfant dans le studio de Michel Denisot sur Europe 1, samedi 13 mars 2021 : "Je n'ai pas eu envie d'être chanteur, je voulais juste faire de la musique", a-t-il confié à l’ancien animateur du Grand Journal. Pascal Obispo est alors bassiste dans plusieurs groupes, avant d'atterrir dans le groupe new wave rennais Senso à la sortie du lycée. Jusqu’à ce qu’un heureux concours de circonstances fasse basculer son destin...

En 1988, alors que le groupe doit assurer un concert, le chanteur de la formation, Philippe Pascal, est en retard. Pour paré au plus pressé, Pascal Obispo est propulsé derrière le micro "pour rendre service". La suite vire au conte de fées, même si le premier opus Le long du fleuve sera un flop retentissant. La raison ? Des propositions de chanson "trop rennaises" et une identité vocale pas très identifiable. Un comble pour le fan de Christophe et de Michel Polnareff qui va trouver la solution à ses maux en se rendant à un concert de Lenny Kravitz. "Je l’ai entendu chanter en voix de tête", explique-t-il, se mettant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite