Pass sanitaire : les leçons que nous devons en tirer

·2 min de lecture

Le pass sanitaire est entré en vigueur en plein milieu de l'été 2021. À partir du 9 août, nous avons dû collectivement présenter une justification témoignant d'un schéma vaccinal complet ou d'un test négatif au SARS-CoV-2 pour accéder à des lieux comme les bars, les musées ou les hôpitaux (en tant que visiteur, évidemment). Dans un commentaire publié dans la revue Nature Medicine, des chercheurs français s'interrogent : quels effets ont eu l'annonce et l'implémentation du pass sanitaire sur :

  • le taux de vaccination de la population et de certaines sous-populations ;

  • le sentiment d'hésitation et de doute envers la vaccination ;

  • la confiance globale de la population envers le gouvernement.

Le taux de vaccination a augmenté...

En juin 2021, 60 % de la population adulte était vaccinée ou en cours de vaccination contre la Covid-19. Après l'annonce et l'implémentation du pass, le taux de personnes avec un schéma vaccinal complet est passé de 49 % à 89 % à la mi-décembre. Le pass sanitaire semble donc avoir eu un effet important sur le taux de vaccination même si on ne peut pas savoir clairement l'effet qu'il a eu sur l'intention vaccinale.

1. En laissant les isolés et les marginaux de côté

Cependant, le pass sanitaire n'a pas eu l'effet escompté sur certains groupes de la population comme les personnes âgées (seulement 86 % des plus de 80 ans étaient pleinement vaccinés le 12 octobre 2021 alors que cette population est celle qui a le plus de risques de mourir de la Covid-19) et les personnes en état de grande précarité et marginalisées. En effet, le pass était nécessaire pour des activités auxquelles ces individus n'ont généralement pas accès.

Seulement 86,3 % des personnes de plus de 80 ans sont totalement vaccinées. © Santé Publique France
Seulement 86,3 % des personnes de plus de 80 ans sont totalement vaccinées. © Santé Publique France

2. En augmentant le sentiment de doute envers la vaccination

Après l'implémentation du pass, la part de la population avec des doutes à propos de la vaccination a augmenté passant de 44 à 61 %. La France est historiquement un pays avec une...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles