Pass sanitaire dans les lieux culturels : "C'est la moindre des choses", défend Jacques Weber

·1 min de lecture

Le pass sanitaire pour se rendre au théâtre ou au cinéma. C'est ce qu'a annoncé Emanuel Macron, lundi soir, lors de sa huitième allocution présidentielle depuis le début de la crise. Pour l'acteur et réalisateur Jacques Weber, invité d'Europe 1, mardi, cela ne freinera pas la dynamique mise en route dans le domaine de la culture. "Au contraire, c'est la moindre des choses", réagit-il, estimant qu'il faudrait encore aller plus loin.

>> Retrouvez Europe soir en replay et en podcast ici

Le pass sanitaire dans les lieux culturels ? "C'est tant mieux"

"C'est très bien", dit-il encore à propos de la décision de conditionner l'entrée des théâtres, cinémas et autres lieux culturels à la présentation d'un pass sanitaire. Dans tous les cas, ajoute Jacques Weber, "il y a une dynamique qui s'est mise en route, on le voit à Avignon, on le voit partout, donc c'est tant mieux", poursuit-il, ajoutant que plus on prendra de précautions, mieux ce sera.

"Je trouve qu'on pourrait être beaucoup plus radical que ça", abonde-t-il, évoquant la vaccination dont le caractère obligatoire ne choquerait pas. "Une fois pour toute, il faut que les gens sachent - qu'ils soient pour ou contre - que ça a toujours, et pour énormément de maladies, sauvé des millions et des millions de gens."

"Méfions nous de ces engouements"

S'il évoque une certaine dynamique depuis la reprise des spectacles et la réouverture des cinémas, Jacques Weber a du mal à parler d'un attachement particulier des Français au secteur c...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles