Pass sanitaire : cette raison pour laquelle les lieux de culte ne sont pas concernés

·1 min de lecture

Après un léger début de stagnation dans la campagne vaccinale et une menace de retour de l'épidémie de coronavirus, le président de la République a sévi. Lundi 12 juillet 2021, Emmanuel Macron a annoncé lors d'une nouvelle allocution télévisée que la vaccination serait bientôt obligatoire pour de nombreuses professions du domaine de la santé et qu'une troisième dose serait en effet bientôt nécessaire pour les membres les plus fragiles de la population. Bien qu'attendue, ces dernières annonces n'étaient pas les seules mesures de fermeté énoncées par le chef de l'État : Emmanuel Macron a également révélé que le pass sanitaire allait devenir obligatoire dans tous les "lieux de loisirs et de culture" accueillant plus de 50 personnes, pour tous les Français âgés de plus de 12 ans. Il faudra donc montrer une preuve de vaccination ou de test négatif pour entrer notamment dans un restaurant, un bar, un musée, une salle de cinéma ou de théâtre. En revanche, les lieux dits "de culte" ne seront pas concernés par cette nouvelle mesure.

Le Figaro révèle en effet le mardi 13 juillet 2021 que les lieux de culte seraient exempts de ces mesures. "Les lieux de culte bénéficiant d'une protection constitutionnelle, ils ne sont pas concernés par le pass sanitaire", a appris le journal directement auprès de Matignon. Il faut dire que le gouvernement avait déjà été contredit par le Conseil d'Etat en 2020 : en plein confinement, ce dernier avait obligé le gouvernement à lever les interdictions de rassemblement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles