Passer au zéro déchet... sans se compliquer la vie

·1 min de lecture

Parce que c'est écologique

Dans l'océan Pacifique, un nouveau continent flottant, estimé à 3 à 6 fois plus grand que la France, est composé... de débris de plastique : de quoi s'alerter, car notre consommation de plastique a été multipliée par 20 ces cinquante dernières années. Parallèlement, nous jetons 568 kg de déchets ménagers par an et par personne, soit 6 kg par jour pour une famille de 4 personnes. Réduire nos déchets est devenu une nécessité écologique.

Car, avant même de penser recyclage ou valorisation (des pratiques en expansion), le meilleur déchet, c'est celui que l'on ne crée pas ! Si, à l'échelle individuelle, cela peut sembler une goutte d'eau dans la mer, cela permet de se sentir citoyen, de montrer l'exemple (enfants, proches...), et cela devient une habitude positive pour respecter la planète et consommer plus en conscience.

Parce que c'est économique

Jeter moins, c'est acheter moins et mieux, et moins gâcher. Moins de nourriture périmée (chaque Français jette 29 kg de nourriture par an, soit un repas par semaine qui part à la poubelle, estimé à 108 €/an), moins de vêtements "coup de tête" (que l'on portera deux fois avant de les oublier dans un placard), de cosmétiques (une femme en utilise en moyenne... 16 par jour !), de téléphones mobiles changés tous les ans, de gadgets dont on se lasse...

C'est par exemple remplacer l'assouplissant du linge par du vinaigre blanc, fabriquer sa lessive avec de la cendre de cheminée (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT Covid-19 en France ce 11 septembre : chiffres, annonces
Et si le Covid-19 ne disparaissait jamais ?
Votre Santé Paris : Comment bien dormir ? - 09/09
Maladie d'Alzheimer : trop de bruit de circulation augmente le risque
Carte des pollens septembre 2021 : les pollens d'ambroisie ont résisté aux orages

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles