Passeuse de mot : la guerre en ukraine décryptée sur Twitter par une politologue

©Vudi Xhymshiti/VX/Shutterstock/Sipa

Depuis six mois, la politologue Anna Colin Lebedev décrypte la guerre sur Twitter, et sort aujourd’hui un livre. Rencontre avec une experte passionnante.

Elle est une tête chercheuse autant que passeuse. Depuis le début de l’offensive russe en Ukraine, le 24 février dernier, Anna Colin Lebedev s’est démultipliée. Maîtresse de conférences en sciences politiques à l’université de Nanterre et spécialiste des sociétés postsoviétiques, elle met à disposition ses savoirs et aiguille vers ceux des autres tous ceux qui la suivent via Twitter. Son but ? « Répondre au besoin de décryptage de ce conflit qui touche des pays que certains connaissent mal ou autour desquels il y a beaucoup de malentendus »,explique-t-elle.Bien loin de l’académisme universitaire, elle éclaire ainsi en quelques lignes ses 67 000 followers sur ce qui lie et sépare les sociétés russe et ukrainienne, avec une grande rigueur dans sa volonté de transmettre. Pas étonnant que cette soif de pédagogie se mue aujourd'hui en livre, « Jamais frères? Ukraine et Russie : une tragédie postsoviétique ». Elle a pourtant hésité avant de se lancer dans l’écriture. « J’avais peur du manque de recul, qui est la faute originelle pour un chercheur », confie-t-elle. Ni historienne ni géopoliticienne, elle s’appuie sur ses connaissances de terrain autant que sur les travaux de ses confrères pour interroger l’héritage soviétique et expliquer l’éloignement progressif des deux pays, en évoquant notamment les conséquences de la Seconde Guerre mondiale, le poids de la langue dans les revendications identitaires, l’empreinte...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi