La passion méconnue d'Amir pour le triathlon : "J'ai voulu me prouver que j'en étais capable"

·1 min de lecture

"Un acte parfait pour équilibrer un peu cette vie incroyable et euphorique". Voilà comment Amir décrit sa pratique du triathlon, un sport exigeant qui mêle course à pied, natation et vélo. Dans la matinale d'Europe 1, le chanteur raconte, à l'occasion de la Journée mondiale de la course à pied, comment il a décidé, grâce à son batteur, de se lancer dans cette activité. Pour l'artiste, qui n'était pas un grand sportif, ce challenge a constitué un bon contrepoids à la vie sur scène. 

"C'est devenu un challenge personnel"

"C'est né de ces tournées où on se faisait chier pendant les journées en attendant le concert du soir", raconte ainsi Amir. Pour tuer le temps, lui et son groupe se "retrouvaient à aller courir un peu, à aller nager parfois". Le déclic est venu de son batteur, un athlète de haut niveau. "On a tous envie d'avoir la même carrure que lui", sourit le chanteur. "Je n'étais pas du tout le mec qui faisait du sport et encore moins à un tel niveau", relate-t-il. "J'ai voulu me prouver que j'en étais capable, mon batteur m'a beaucoup encouragé et c'est devenu un challenge personnel."

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

À cette envie est venu s'ajouter le sentiment qu'il "y a quelque chose d'assez étrange à recevoir de l'amour en masse, à chanter jusque tard, à vivre dans un tour bus, à picoler, à s'amuser, à blaguer. On a l'impression qu'il faut quand même se donner de façon saine et investie", explique-t-il. Bilan : "cela s'est avéré comme...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles