Patient bizarre : un homme avec un utérus attaché à ses testicules !

Un homme de 67 ans s'est présenté à l'hôpital de Pristina en Albanie pour soigner sa hernie inguinale – au niveau de l'aine – qui le fait souffrir depuis dix ans. Les médecins identifient un gonflement de dix centimètres sur quinze, à gauche de son scrotum – l'hernie en question. Ils remarquent aussi que le testicule droit de l'homme est « mal descendu ». En d'autres termes, il n'est pas dans le scrotum, là où est sa place physiologique. Malgré tout, la chirurgie s'annonce sans difficulté particulière. Les hernies inguinales sont très fréquentes, surtout chez les hommes âgés.

Juste après l'incision du canal inguinal, les médecins observent quelque chose d'inhabituel dans le sac scrotal du patient. Une structure en forme de poire de plusieurs centimètres de long qui fait penser à un utérus. Il contient également ce qui ressemble à des trompes de Fallope terminées par un semblant d'ovaire. Un peu plus haut, dans la paroi abdominale, les médecins identifient aussi un testicule atrophié qui est solidement attaché à l'utérus et à l'épididyme du patient.

A. Le testicule, l'utérus, les trompes de Fallope et l'ovaire ; B. une autre vue des structures génitales féminines identifiées chez le patient ; C. le testicule attaché à l'ovaire. © Halit Maloku et al. Urology Case Reports
A. Le testicule, l'utérus, les trompes de Fallope et l'ovaire ; B. une autre vue des structures génitales féminines identifiées chez le patient ; C. le testicule attaché à l'ovaire. © Halit Maloku et al. Urology Case Reports

Quand l'utérus persiste chez un homme

Ce patient est un cas rarissime de pseudo-hermaphrodisme dû à un syndrome des canaux de Müller persistants. Depuis la première description de cette anomalie congénitale récessive en 1939, seulement 150 cas ont été recensés dans la littérature scientifique. L'homme présente toutes les caractéristiques phénotypiques et génétiques – il a un chromosome X et Y – d'un homme, mais à cause d'un trouble de l'hormone antimüllérienne (AMH), l'utérus, les trompes de Fallope et les ovaires ont perduré et se sont développés conjointement avec ses organes génitaux masculins.

Avant que le  fœtus humain devienne fille ou garçon, il présente en même temps des structures anatomiques...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles