Patrice Laffont ruiné ? Il avoue avoir dépensé toute sa fortune

Quel que soit votre âge, vous connaissez forcément un membre de la famille Laffont. Le père, Robert Laffont, est un célèbre éditeur français. La petite-fille, Axelle Laffont, est une humoriste reconnue. Et le fils, Patrice Laffont, est un animateur, comédien et écrivain dont le nom fut un jour sur toutes les lèvres. Souvenez-vous : dans les années 1970, Patrice Laffont, alors journaliste sur Europe 1, se fait repérer par le producteur Armand Jammot. C’est le début d’une belle carrière : Aujourd’hui Madame, Des Chiffres et des lettres (pendant 17 ans), Fort Boyard (de 1990 à 1999)... Patrice Laffont est une star du petit écran. Après la fin de Pyramide, en 2003, l’animateur se fait toutefois plus rare. Quand l’émission revient en 2014, c’est Olivier Minne, son successeur dans Fort Boyard, qui la présente. Patrice Laffont y fera quelques apparitions mais pour les jeunes générations, son nom est moins emblématique que celui de son remplaçant. Qu’est vraiment devenu Patrice Laffont aujourd’hui ? Nos confrères de Télé Loisirs se sont récemment posés la question à l’occasion des 80 ans du présentateur. Lors d’une interview, ce dernier a fait le point sur sa vie.

⋙ Patrice Laffont : ses révélations sur le célèbre chanteur qui lui a fait faux bond dans Fort Boyard

De ses années de gloire, Patrice Laffont n’a plus rien, si ce n’est des souvenirs : “J’aime bien la vie que j'ai menée. Je me suis bien marré. J'ai gagné pas mal d’argent même si je n’ai plus rien, car j’ai tout dépensé.” Serait-il ruiné ? Il avoue : “Je suis une vraie cigale.” Et poursuit, sans tabou : “J’ai eu une chance extraordinaire dans ma vie et à la télévision (...). J’ai toujours pris ce qu’on m'a donné, je n’ai jamais été jaloux d’autres, j’ai bien vécu, j’ai profité (...). La retraite, j’y suis depuis un moment au point de vue financier.” Patrice Laffont, qui produit toujours Des Chiffres et des lettres, ne compte pas s’arrêter pour autant. Il vient de finir l’écriture d’une pièce, qu’il espère jouer un

(...) Cliquez ici pour voir la suite