Patricia Casini-Vitalis ("Affaire Conclue") : 8 choses à savoir sur la commissaire priseur

Depuis août 2017, Sophie Davant présente Affaire Conclue, une émission dans laquelle des gens viennent vendre leurs objets à des brocanteurs ou antiquaires. Leur but est de vendre au prix le plus élevé possible. Le programme cartonne et les acheteurs ou commissaires-priseurs du programme sont devenus des stars. Désormais, tout le monde connaît Pierre-Jean Chalençon qui avait été approché pour participer à Danse avec les stars ou Julien Cohen, qui a même sorti un livre dans lequel il parle de son parcours et de sa vie amoureuse. On sait tout de ces acheteurs mais on ne sait presque rien des commissaires-priseurs à l'instar de Patricia Casini-Vitalis.

1. Si l'émission a débuté en août 2017 sur France 2, c'est seulement 11 mois plus tard, en juillet 2018, que Patricia Casini-Vitalis a débarqué pour estimer les objets.

2. Commissaire-priseur ? Une passage depuis son enfance ? Pas vraiment... Comme elle l'avait révélé dans une interview, elle a commencé en étant juriste. Notons tout de même qu'elle est commissaire-priseur depuis 1986.

3. En février 2019, Patricia Casini-Vitalis a fait le buzz en cassant un objet qu'une femme venait vendre. Marquée par ce moment, elle a cependant avoué : "Je ne pouvais plus m’arrêter de rire" lors d'une interview spécialisée.

4. Depuis qu'elle est un visage récurrent d'Affaire Conclue, un "nouveau public" fait le déplacement dans ses salles des ventes.

5. Lors d'une journée d'enregistrement d'Affaire Conclue, Patricia Casini-Vitalis fait entre 25 et 30 estimations. Un rythme soutenu !

⋙ EXCLU - Caroline Pons ("Affaire conclue") : "Julien Cohen est un businessman avant d'être un antiquaire"

6. Avant d'arriver à Paris, la commissaire-priseur a travaillé durant 28 ans dans sa propre maison de ventes aux enchères qui se situait en Champagne.

7. En 2008, elle a reçu les insignes de Chevalier dans l'ordre national du Mérite au titre de son action culturelle.

8. Patricia Casini-Vitalis est très discrète sur sa vie privée. Si on ne sait pas si elle a des

(...) Cliquez ici pour voir la suite