Patrick Bruel: les Enfoirés "réfléchissent à des initiatives" pour venir en aide aux Restos du Cœur

Face aux difficultés que rencontrent les Restos du Cœur, Patrick Bruel prend la parole. Dans une interview accordée à Midi Libre, ce visage historique de la troupe des Enfoirés, de toutes les campagnes depuis 1993, annonce que les artistes souhaitent se mobiliser pour aider l'association créée par Coluche a récolter des dons.

"On réfléchit à une initiative, ou des initiatives", déclare-t-il. "Tout ce qui concerne les Restos du cœur nous touche, cela fait partie de notre histoire, je n'ai jamais raté une édition."

"On en parle déjà, on a un groupe WhatsApp sur lequel on discute tous: les artistes, Anne Marcassus (productrice du spectacle des Enfoirés, NDLR) et l'équipe de production des Enfoirés", ajoute-t-il. "Et nous nous préparons à faire d'autres actions, on va réfléchir et trouver des solutions."

Dimanche, le président de l'association Patrice Douret a tiré la sonnette d'alarme en annonçant qu'il serait contraint de réduire le nombre de bénéficiaire cet hiver, à cause de la hausse des demandeurs conjuguée à l'inflation. En réponse, le gouvernement a annoncé une aide de 15 millions d'euros aux Restos du Cœur. En parallèle, la famille du milliardaire Bernard Arnault a annoncé une aide de 10 millions d'euros à l'association.

"Tout le monde est concerné"

"La solution est à la fois politique, sociale, sociétale", analyse Patrick Bruel. "En 24 heures, un élan de solidarité commence déjà à naître, il y a déjà beaucoup de mouvements, les pouvoirs publics sont réactifs, des grands chefs d'entreprise aussi, on peut saluer leur réactivité."

"Tout le monde est concerné par ce problème, tout le monde a à cœur de réagir, je vois des réactions spontanées un peu partout", conclut-il. "Cela continue à être un magnifique effort collectif, une cause imparable (...) Tout le monde va se réunir pour faire face à cette situation. On trouvera des solutions."

Lundi, le chanteur Julien Clerc, lui aussi figure des Enfoirés, a appelé "tous les acteurs économiques de France" à se "mobiliser" pour aider les Restos du Cœur.

L'association a déjà accueilli 1,3 million de personnes en 2023, contre 1,1 million sur l'ensemble de l'année dernière. Et ces derniers mois, son budget pour les achats alimentaires, redistribués ensuite gratuitement aux bénéficiaires, a doublé.

Article original publié sur BFMTV.com