Patrick Poivre d’Arvor accusé de viols : les 8 plaintes classées sans suite

·1 min de lecture

En février 2021, l’écrivaine Florence Porcel porte plainte pour “viols aggravés” contre Patrick Poivre d’Arvor. Des accusations qui ont provoqué une onde de choc dans la sphère médiatique, incitant de nombreuses autres victimes présumées du journaliste de 73 ans à en faire de même. Au total, huit femmes ont déposé plainte pour des faits de “viols”, d’“agressions sexuelles” ou encore de “harcèlement sexuel”. De son côté, celui que l’on surnomme PPDA s’était (difficilement) justifié dans l’émission Quotidien le 3 mars dernier. L’ancienne star du journal de 20 Heures évoquait alors une époque où les “bisous dans le cou” et les “petits compliments” entre collègues étaient mieux “acceptés”... Niant en bloc les accusations portées contre lui, Patrick Poivre d’Arvor a par ailleurs porté plainte à son tour pour “dénonciation calomnieuse” contre sa première accusatrice, Florence Porcel.

Vendredi 25 juin 2021, nos confrères du Parisien révèlent que la justice a finalement pris sa décision dans l’affaire PPDA. L’on apprend ainsi que la procureure de la République de Nanterre, Catherine Denis, a clôturé l’enquête préliminaire visant l’ancienne vedette de TF1… sans engager de poursuites. Les huit plaintes contre Patrick Poivre d’Arvor ont donc été classées sans suite, au terme de seulement cinq mois d’investigations. Le parquet a estimé que les infractions rapportées par Florence Porcel étaient “insuffisamment caractérisées”, tandis que la “prescription” des faits s’applique aux sept autres (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles