Patrick Poivre d’Arvor visé par une enquête pour viols

·2 min de lecture

C'est un nouveau témoignage qui fait froid dans le dos. L'écrivaine et chroniqueuse Florence Porcel, âgée de trente-sept ans, accuse le journaliste Patrick Poivre d'Arvor de l'avoir violée à plusieurs reprises entre 2004 et 2009 alors qu'elle était encore étudiante. Selon les informations du Parisien, une enquête judiciaire pour "viols" vient d'être ouverte au parquet de Nanterre et confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne. Celle-ci tentera de mettre en lumière les circonstances des faits reprochés à l'ex-compagnon de Claire Chazal. Et pour cause, selon les dires de la jeune femme, le journaliste évincé du JT de TF1 en 2008 aurait imposé des fellations et rapports sexuels à plusieurs reprises dans son bureau après avoir entretenu une relation toxique avec la plaignante. Contacté par le journal quotidien, Patrick Poivre d'Arvor a évoqué des "accusations qui ne peuvent être que fantaisistes". Retour sur un récit glaçant.

Comme l'explique Le Parisien, tout aurait commencé un 8 novembre 2004 lorsque Florence Porcel accepte de rendre visite à Patrick Poivre d'Arvor. En effet, suite à une lettre admirative envoyée au journaliste quelques jours plus tôt, la jeune étudiante reçoit un coup de téléphone qu'elle n'oubliera jamais. Selon elle, PPDA l'interroge sur son âge, le fait qu'elle soit vierge, la fréquence à laquelle elle se masturbe... Malgré ce climat anxiogène, Florence Porcel décide d'accepter l'invitation du journaliste le lendemain. Sur place, Patrick Poivre d'Arvor lui aurait proposé un verre d'alcool avant de l'agresser sexuellement. "Est-ce que vous réalisez que vous êtes devenue une femme ?", lui aurait-il dit après l'acte. "À l'époque, l'étudiante n'aurait pas pris conscience qu'elle venait de subir un viol", peut-on lire dans Le Parisien. Mais cinq ans plus tard, Patrick Poivre d'Arvor aurait récidivé.

Après l'avoir sollicitée pour une interview dans le cadre de son mémoire, Florence Porcel revoit l'écrivain journaliste en 2009. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite