Affaire Patrick Poivre d'Arvor, accusé de viols : son train de vie "sans aucune gêne" pointé du doigt

Depuis maintenant plusieurs mois, Patrick Poivre d'Arvor est dans la tourmente. Accusé de viols, d'agressions sexuelles et de harcèlement par 16 plaignantes, l'ancien présentateur du 20 heures de TF1 nie toujours les faits. Fin avril 2022, il a même décidé de porter plainte contre celles qui l'accusent pour "dénonciation calomnieuse" : "Depuis de nombreux mois, beaucoup d'accusations qui n'ont aucun fondement sont portées contre Patrick Poivre d'Arvor. On ne peut pas accuser faussement et impunément", avait déclaré Philippe Naepel, avocat du journaliste, le 27 avril 2022. Un comportement insupportable pour les plaignantes dont Stéphanie Khayat, interrogée par nos confrères du magazine Elle, le 5 mai 2022. "Le jour où une victime aura le courage de raconter des faits non prescrits, et qu'on arrivera enfin à en apporter la preuve, pour lui, ce sera la prison", a-t-elle déclaré.

Mais ce qu'elle regrette par-dessus tout, c'est que Patrick Poivre d'Arvor continue sa vie, comme si aucun scandale sexuel n'avait été médiatisé. "Cela a pris beaucoup de temps mais la Une et le dossier de Libé ont tout changé. L'opinion publique a enfin envisagé que nous puissions dire la vérité. Mais, contrairement à ce que certains racontent, PPDA n'est pas du tout devenu un paria dans le petit milieu parisien." Stéphanie Khayat liste alors toutes les activités que poursuivrait le journaliste, sans se soucier de ce que ces femmes lui reprochent : "Il continue d'être invité à des prix littéraires, on l'a (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles