Patrick Sébastien : ce comportement douteux qu’il a eu lors du tournage de l’émission du 31 sur TF1

Pour la première fois en plus de vingt ans, Patrick Sébastien ne fêtera pas le réveillon du Nouvel An sur France 2. Mardi 31 décembre 2019, c’est bel et bien sur TF1 qu’il fera tourner les serviettes. Alors qu’il avait encore rassemblé plus de 3,8 millions de téléspectateurs pour la dernière édition de son émission Le plus grand cabaret sur son 31 en 2018, c’est cette fois-ci TF1 qui profitera de l’audience loyale de Patrick Sébastien, véritable invité de marque du Grand bêtisier du 31. La chaîne a donc déroulé le tapis rouge pour son arrivée. Dans le journal Le Parisien, en kiosques le 31 décembre, nos confrères le qualifient même de “Rolls des invités”. “Patrick, on préfère l’avoir avec nous plutôt qu’en face. On n’est pas magiciens, mais si ses fidèles souhaitent nous rejoindre, on sera ravis !”, a déclaré Christophe Beaugrand à propos de la star. Karine Ferri, sa co-animatrice, vante elle aussi les mérites de celui qui a pour elle “bercé toute une génération”. Pourtant, l’attitude de Patrick Sébastien peut parfois manquer d’élégance.

⋙ Patrick Sébastien réclame une somme pharamineuse à France Télévisions

Lors du tournage de l’émission de TF1, qui a eu lieu le 19 novembre 2019 à Aubervilliers (93), l’interprète des Sardines s’est comporté d'une façon pour le moins douteuse. Ne trouvant pas les toilettes, Patrick Sébastien a uriné… dans le lavabo de sa loge ! Une anecdote qui ne l’a pas empêché d’assurer le show, qu’il considère comme une occasion de rendre la monnaie de sa pièce à son ancienne chaîne. “Je suis venu pour le pied de nez à France 2. Je remercie d’ailleurs TF1 pour le droit d’asile”, a-t-il affirmé avant d’ajouter : “C’est con, s’ils m’avaient demandé d’animer leur bêtisier, je l’aurais fait !” Peu de chance que le service public fasse appel de nouveau à l’animateur des Années bonheur, après l’avoir évincé brusquement en octobre 2018. S’il assure avoir de “bonnes relations” avec TF1, Patrick Sébastien ne peut pas en dire autant de France Télévisions. Il

(...) Cliquez ici pour voir la suite