• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Patrick Sébastien proche d'Emmanuel Macron ? Il livre la teneur de leurs échanges

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Cyril Hanouna n’est pas le seul animateur à avoir l’oreille d’Emmanuel Macron. Alors que les élections présidentielles se profilent, le trublion de Touche pas à mon poste compte bien jouer un rôle dans le futur scrutin. Il a en effet pour projet de donner une tournure plus politique à ces prochaines émissions, donnant la parole à plusieurs personnalités, certaines controversées. A priori, le président de la République ne se rendra pas sur son plateau, même s’il lui arrive "pas souvent, mais parfois" de solliciter l'animateur qui fait la pluie et le beau temps sur C8, comme ce dernier l’a confirmé sur CNews, le 6 octobre 2021. Celui qui se décrit comme "un médiateur" de la République en a profité pour dévoiler le dernier sms qu’ils ont échangé, lors de la disparition de Jean-Paul Belmondo. Une complicité qui n'avait échappé à personne.

Cyril Hanouna aime donc bien mélanger les genres, comme l’un de ceux qui l’a toujours inspiré : Patrick Sébastien. Persona non grata chez France Télévisions, la star des cabarets s’est fondue sans fard sur le plateau des divertissements comme dans le paysage politique. Au point de tailler le bout de gras avec certaines personnalités publiques et même d’échanger des conversations nocturnes avec Emmanuel Macron, qui aurait toute son attention. "J’ai Macron au téléphone à 1 heure du matin", a-t-il révélé dans Ciné Télé Revue, le jeudi 7 octobre 2021. Et il n’est pas question de débriefer le dernier match de rugby de Brive ou de parler de pêche à la sardine, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles