“Sous payés”, “trompés”, “exploités”... Les artistes s’organisent contre Spotify

Laura Marie
·1 min de lecture
© flickr / Johan Larsson
© flickr / Johan Larsson

De nombreux acteurs de l'industrie musicale se mobilisent contre leurs faibles revenus et pour des pratiques transparentes de la part de la plateforme de streaming. La pétition “Justice at Spotify” a déjà reçu en 24h plus 5600 signatures.

Souvent visée par les artistes pour son mode de rémunération, Spotify est dans la tourmente. The Union of Musicians and Allied Workers (UMAW), un syndicat américain de musiciens, DJs, producteurs et autres acteurs de l’industrie musicale a lancé lundi 26 octobre une campagne à l’encontre de la plateforme de streaming, intitulé "Justice at Spotify". Leur objectif ? Changer le modèle économique et commercial du service de musique.

"Les musiciens créent l'énorme richesse que Spotify accumule pour son PDG, ses investisseurs et les grands labels. Mais nous, les artistes, sommes toujours sous-payés, trompés et exploités par l’entreprise", explique l’UMAW. Avec la pandémie de Coronavirus, l’industrie musicale a subi de gros dommages économiques : "Il est encore plus clair que le modèle existant de Spotify va à l'encontre des besoins de la grande majorité des artistes. (…) "Nous demandons à Spotify d'augmenter le paiement de royalties, d'assurer la transparence de leurs pratiques et de cesser de se battre contre les artistes".

Déjà plus de 5600 signatures

Lire la suite sur lesinrocks.com

Ce contenu peut également vous intéresser :