Ce pays est le plus accro aux jeux vidéo : un quart de ses habitants y jouent plus de 10 heures chaque semaine !

·2 min de lecture

En France, un tiers de la population majeure consacre plus de 6 heures aux jeux vidéo chaque semaine. Une durée importante mais beaucoup moins élevée que dans d’autres pays, comme la Chine, les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

Les jeux vidéo passionnent la planète... Et certains pays plus que d'autres ! Selon la dernière enquête internationale Statista Global Consumer Survey, les « programmes informatiques permettant de jouer seul ou à plusieurs, conçus surtout en 3D et installés le plus souvent sur une console électronique ou un micro-ordinateur » (Le Larousse), connaissent un succès sans précédent.

A découvrir également : Cette console de jeu vidéo est désormais la plus vendue au monde (et ce n'est pas la Nintendo Switch)

En France, où les franchises les plus célèbres sont Call of Duty, Mario Kart, FIFA, GTA et Just Dance*, un tiers de la population majeure joue plus de 6 heures par semaine, dont 16% plus de 10 heures. Une proportion colossale mais bien éloignée de celle de la Chine.

En Chine, la moitié de la population consacre plus de 6 heures aux jeux vidéo chaque semaine

La Chine est, en effet, le pays dont la population est la plus accro aux jeux vidéo. Chaque semaine, la moitié y consacre plus de 6 heures, dont un quart plus de 10 heures. Des chiffres d'autant plus effarants qu'ils ne tiennent compte, là encore, que de la population majeure.

A découvrir également : Ce jeu vidéo est désormais le plus populaire sur Nintendo Switch (ce n'est ni Mario Kart, ni Zelda)

Or, dans l'Empire du Milieu, les jeunes sont si « gamers », que Pékin leur a imposé des mesures -très- strictes. Depuis 2 ans, les jeux vidéo en ligne leur sont...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles