Dans ce pays d'Europe, le congé paternité indemnisé peut durer jusqu'à 78 semaines

·1 min de lecture

La France vient tout juste de doubler la durée du congé paternité indemnisé pour les pères : il est désormais de 28 jours, contre 14 auparavant. Mais qu’en est-il en Espagne, au Portugal et dans les autres pays d’Europe ? Zoom sur les états où il fait bon devenir papa.

Bonne nouvelle pour les papas de France ! Depuis le 1er juillet 2021, le congé paternité indemnisé double, passant désormais de 14 à 28 jours. L'allongement de sa durée, qui peut être fractionnée en plusieurs périodes, répond à deux objectifs : offrir « de meilleures conditions de développement pour les nouveau-nés, en permettant au second parent d’être plus présent pendant ses premiers jours » et contribuer « à un rééquilibrage des tâches domestiques et parentales entre les parents », selon un communiqué officiel du gouvernement publié le 13 janvier dernier.

A découvrir également : Ces 5 conséquences positives inattendues de la crise sanitaire selon une enquête mondiale

Mais si ce mois accordé aux papas est une belle avancée sociétale, la France ne se situe pourtant qu'à la 7ème place des pays d'Europe où la durée du congé paternité indemnisé est la plus longue. Selon Statista, qui s'est appuyé, notamment, sur les données de la Commission européenne, l'Espagne, la Finlande ou encore le Danemark se placent loin devant l'Hexagone. Mais le pays gagnant est, sans conteste, la Suède, où les pères peuvent bénéficier de 12 à 78 semaines de congés paternité indemnisé. Découvrez le classement complet* ci-dessous.

La Suède, pays d’Europe où le congé paternité indemnisé est le plus long

  1. La Suède : de 12 à 78 semaines

  2. Le Danemark : de 2 à 34 semaines

  3. La Finlande : 27,3 semaines

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles