Quel pays européen a les habitudes de consommation les plus responsables ? Des experts ont tranché

Pexels

De quel pays sont issu·es les consommateur·trices les plus responsables d’Europe ? C’est une question à laquelle Savoo.co.uk, un site britannique spécialisé dans les codes de réduction et les dons caritatifs, a tenté de répondre en ce début d’année 2023. Comme le rapporte Madmoizelle, il a ainsi hiérarchisé les 30 États les plus peuplés du continent en fonction des habitudes d’achat de leur population, des plus aux moins durables. Et c’est la Finlande qui arrive en tête du classement, suivie de près par le Danemark, la Slovénie et l’Autriche. À l’inverse, les pires consommateu·ices d’Europe viennent de Malte, d’Irlande et de Grèce.

Pour parvenir à ce résultat, les experts du site Savoo ont pris en compte les critères suivants : le classement du rapport sur le développement durable (mesuré par rapport à 17 objectifs fixés par les Nations unies), mais aussi, pour chaque pays, le taux de recyclage, la quantité de déchets textiles, ménagers et alimentaires produits en 2020 et 2021, l’empreinte de consommation (soit l'impact environnemental et climatique résultant de la consommation de biens et de services), ainsi que le nombre de boutiques de seconde main.

Avec un score de 7,2 sur 10, la Finlande a donc été sacrée pays le plus responsable d’Europe. Et pour cause : elle tient aussi la tête du classement du rapport sur le développement durable fixé par l’ONU (avec un score de 86,51 sur 100). L’État nordique a par ailleurs réduit son empreinte de consommation de 20,37 % en dix ans, ce (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

On peut désormais servir de compost après notre mort dans six États américains
Les étudiants devront se former aux enjeux écologiques pour valider leur diplôme de 1er cycle
Écologie : le gouvernement français veut favoriser les vêtements durables avec ces cinq mesures
Deux tiers des Français déclarent souffrir d’éco-anxiété (et la majorité sont des femmes)
Aux États-Unis, une hotline pour aider les jeunes à dire stop à la "fast fashion"