Dans ce pays, les passagers vont être pesés avant de décoller

Une mesure motivée par des objectifs tels que la réduction de la consommation de carburant et l'amélioration de la sécurité des vols.

Les passagers de Korean Air seront bientôt invités à monter sur une balance avec leurs bagages à main avant d'embarquer dans un avion de la compagnie aérienne sud-coréenne. Si cette mesure du transporteur fait scandale, elle ne fait que suivre les instructions de l'aviation civile du pays. L'objectif de cette nouvelle règle, promulguée par le ministère coréen des Transports, est de calculer le poids standard des passagers réguliers afin de répartir au mieux le poids de l'avion, de réduire la consommation de carburant et d'améliorer la sécurité générale des vols, relate Slate le 24 août.

L'estimation précise du poids des passagers pourrait permettre d'économiser sur le carburant à hauteur d'un milliard de dollars par an, selon les estimations de l'aviation civile. Cependant, à la suite de cette annonce, de nombreux Sud-Coréens ont exprimé leur mécontentement sur les réseaux sociaux, craignant que leur poids ne soit révélé à des inconnus et se demandant si cela aurait un impact sur le nombre de bagages qu'ils peuvent emporter ou sur le coût de leur billet.

Une pratique qui se répand

Pour rassurer les voyageurs, un responsable de Korean Air a déclaré que les données collectées seraient anonymes et utilisées uniquement à des fins d'enquête, et que les passagers qui ne souhaitent pas participer au processus peuvent simplement en informer le personnel de bord.

Korean Air n'est pas la première compagnie aérienne à mener ce type d'enquête. En mai dernier, Air New Zealand a également demandé à ses passagers de participer (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Classement des compagnies aériennes les plus sûres : Air France ne figure pas dans le Top 20