Les pays riches mettent en danger les enfants du monde entier, alerte l’Unicef

L'Unicef tire la sonnette d'alarme (une de plus) : les pays riches créent des conditions de vie dangereuses pour les enfants du monde entier. Un rapport du Centre de recherche Innocenti de l’Unicef publié mardi appelle les 39 pays de l'OCDE et de l'Union Européenne à réduire la production de déchets, la pollution atmosphérique et aquatique.

Des pays qui polluent l'ensemble de la planète

Si l’Espagne, l’Irlande et le Portugal font partie des moins mauvais élèves en offrant un environnement globalement sain à ses enfants, l’Australie, la Belgique, le Canada et les États-Unis sont en revanche pointés du doigt pour leurs résultats exécrables. La France elle, est l’un des pays de l’OCDE et de l’UE ayant le moins d’espaces verts récréatifs à disposition des citadins. « Non seulement la majeure partie des pays riches ne parviennent pas à fournir à leurs propres enfants un cadre de vie sain, mais pire, ils contribuent à la destruction de celui d’autres enfants, ailleurs dans le monde », dénonce Gunilla Olsson, directrice du Centre Innocenti. La Finlande, l’Islande et la Norvège par exemple sont en tête pour fournir un environnement sain à leur propre jeunesse. Mais ils se situent à l’inverse aux dernières places, au vu de leur impact sur la planète en matière de taux d’émissions, de volume de déchets électroniques et de niveau de consommation.

Pesticides, air toxique, plomb dans le sang...

En Belgique, en Israël, aux Pays-Bas, en Pologne, en République tchèque et en Suisse,...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles