Péage : 3 conseils pour payer moins cher l’autoroute

Péage : 3 astuces pour payer moins cher l’autoroute

Agacé par le prix des péages sur l’autoroute ? Voici quelques solutions simples pour faire quelques économies.

Véritable gouffre financier pour les automobilistes, les prix des péages ont été une nouvelle fois revus à la hausse le 1er février dernier. Comptez environ une augmentation de 0,85% en moyenne aux péages en 2020. Concrètement, un trajet Paris-Lyon vous coûtera désormais 35,70 €, contre 35,40 € en 2019. Prévoyez 21,26 € contre 21,10 € l’année dernière pour vous rendre à Lille. Heureusement, vous pouvez faire quelques économies.

1. Optimisez vos trajets

Êtes-vous prêt à sacrifier des minutes pour quelques euros ? Si la réponse est oui, prenez l’habitude de consulter autoroute-eco.fr avant de prendre la route. Ce site, imaginé par un ingénieur nantais, permet à chaque automobiliste de calculer, grâce à une carte interactive, les économies qu'il peut réaliser en sortant et entrant à certains péages.

À LIRE AUSSI >> Quelles sont les 10 voitures les plus vendues au monde en 2019 ?

En résumé, si vous voulez quitter l’autoroute à la sortie 10, il est peut-être plus avantageux de prendre la sortie 6 et rentrer immédiatement sur la même autoroute. Sur certaines portions, le gain peut être d’au moins 20%. Pourquoi un tel écart ? Les sociétés d’autoroutes ont pris l’habitude de faire payer les courts trajets moins cher pour favoriser les usagers locaux, obligés d’utiliser l’autoroute quotidiennement pour se rendre au travail.

2. Pensez aux heures creuses

Si vous le pouvez, privilégiez les dimanches (hors départs ou retours de vacances), ou les jours de la semaine, entre 14 heures et 16 heures, puis 20 et 23 heures pour circuler. Dans le but de mieux réguler le trafic et éviter les embouteillages, les sociétés d’autoroute ont recours au système des heures creuses comme pour l’électricité. Une bonne manière d’éviter les bouchons tout en économisant quelques euros même si elle ne concerne pas les vacanciers sur les routes du ski cet hiver.

3. Ne roulez pas seul

Vous avez prévu de prendre l’autoroute tout seul ? Si c’est peut-être un bon moyen d’écouter vos chansons préférées sans être dérangé, ce n’est pas optimal pour faire alléger la note. Des sites de covoiturage en ligne (BlaBlacarRoulez malinIdvroom,...) favorisent également la mise en relation entre conducteurs et passagers.

Ce n’est pas tout puisque Blablacar et le groupe Vinci, concessionnaire de milliers de kilomètres de tronçon d’autoroute, ont noué un partenariat attribuant aux covoitureurs une carte de télépéage gratuite afin de récompenser et d’inciter ce type de pratique. Grâce à ce “Temps Libre Covoiturage”, il est possible de réduire la facture sur le carburant et le voyage. Malin, en plus de faire du bien à votre bilan carbone.

Ce contenu peut également vous intéresser :