Peau et microbiote : les incroyables vertus des probiotiques

Sophie Goldfarb
·1 min de lecture

On connaissait leur action dans les yaourts, pour réguler la flore et renforcer l’immunité… C’est exactement ce qu’ils font aussi pour votre peau.

On s’est familiarisés avec eux grâce à une célèbre marque de produits lactés, mais ces bactéries bénéfiques n’agissent pas seulement au niveau de l’intestin. Sur la peau, il existe aussi un microbiote composé de milliards de micro- organismes vivants appelés probiotiques (bactéries, virus, levures…), qui interagissent fortement avec nos cellules. Une découverte qui bouleverse la façon d’envisager le soin de la peau.

« Il y a vingt ans, on pensait que les virus et les bactéries provoquaient des maladies. On sait désormais que c’est de l’équilibre au sein du microbiote cutané que dépend la santé de la peau », explique Richard L. Gallo, président fondateur du service de dermatologie à l’université de Californie, à San Diego, et découvreur du microbiote cutané. De quoi revoir toute notre pratique hygiéniste. Plus question de décaper l’épiderme et de tuer toutes les bactéries ; le but est plutôt de choyer cet écosystème pour ramener ou préserver un équilibre bienfaisant.

Un probiotique, c’est quoi ?

En 2001, l’Organisation mondiale de la santé a défini les probiotiques comme des « micro-organismes vivants qui (…) exercent des effets positifs sur la santé ». Nous avons des probiotiques dans tout le corps et, sur la peau, le microbiote est composé d’un millier de variétés. Leur diversité et l’équilibre entre les populations assurent un rôle protecteur en formant une barrière physique, mais...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi