Peau sensible à la ménopause : les bons réflexes pour l'apaiser

© Istock/Getty Images

Véritable chamboulement hormonal, la ménopause cause un certain nombre de désagréments et changements, notamment au niveau de la peau. À cause de la chute plus ou moins brutale des œstrogènes, le vieillissement cutané est précipité. Très concrètement, on observe une peau plus sèche, plus fine, des rougeurs plus marquées, des taches brunes plus nombreuses et un relâchement cutané généralisé. Un tableau peu réjouissant qu’il est possible d’améliorer. Yann Maurel-Loré nous donne tous ses conseils pour retrouver une peau apaisée à la ménopause.

L’étape du démaquillage et du nettoyage de la peau, est une étape clé de sa routine beauté du soir. Mais attention, pour éviter d’agresser inutilement son épiderme, il faut sélectionner les bons produits. "Les démaquillants sous forme de lait sont idéaux si vous avez la peau sèche. Si vous préférez les formules à rincer, je conseille les baumes nettoyants qui se transforment en huile au contact de la peau, puis en lait avec l’eau. Dans tous les cas, fuyez les eaux micellaires qui ont tendance à irriter les peaux sensibles", conseille le fondateur de la marque Estime & Sens.

S’il est vrai que l’épiderme s’affine pendant la ménopause, la surface de la peau a tendance, elle, à s’épaissir. Résultat, les soins pénètrent moins bien dans l’épiderme. Pour contrer cet effet, il ne faut pas négliger l’étape du gommage. "C’est indispensable pour accélérer le processus de régénération des cellules. Privilégiez les exfoliants aux PHA (Poly Hydroxy Acids). (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite