Pensant se protéger des ondes 5G, ils portent des colliers... à base de pierre radioactive

·1 min de lecture
![CDATA[Shutterstock / This Lama]]

Que risque-t-on réellement à force d'exposition aux ondes ? La question préoccupe, et si les réponses actuelles de la science se veulent rassurantes, tout le monde n'y croit pas. L'arrivée de la 5G est récemment venue remettre de l'huile sur le feu. Certains surfent sur la vague de peur avec des méthodes pour se protéger des ondes, comme des patchs, ou des colliers.

Récemment, un de ces outils s'est révélé être composé d'une matière radioactive, révèle Konbini d'après un rapport établi par l'Autorité de sûreté nucléaire néerlandaise, paru dans The Guardian. Ce qui, pour le coup, ne fait aucun doute : c'est dangereux pour la santé !

Ce dernier s'appelle le "Quantum Pendant". Le bouclier magique vient de Chine et serait composé d'un minerai avec des vertus protectrices pour le système immunitaire, entre autres bienfaits : force, vitalité, harmonie intérieure... Bref, il vend tout un tas de promesses extraordinaires, censées "renforcer le champ bioénergétique du corps".

Des risques à long terme

Le seul souci, c'est que la pierre avec laquelle il est fabriqué est radioactive, c'est-à-dire qu'elle émet des radiations ionisantes, explique le rapport de l'ANVS, qui alerte sur tous les produits (encore en vente) qui proclament avoir un "effet négatif sur les ions". Il est rappelé dans le rapport que les ions ont un effet délétère sur la santé, sur les tissus biologiques, sur l'ADN aussi.

Les taux de radiations relevés sont plutôt bas, précise l'ANVS. (...)

Lire la suite sur Topsante.com

CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce samedi 25 décembre : annonces, chiffres
Comment se faire plaisir quand on est diabétique
Des microplastiques découverts dans l'air pur des Pyrénées
Piles boutons, perles d'eau, slime : attention aux risques pour les enfants
Comment mieux protéger sa peau des agressions extérieures ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles