Votre permis de conduire bientôt sur votre smartphone

À peine habitué au nouveau permis européen de la taille d’une carte bancaire qu’il vous faudra déjà l’abandonner. Car le Gouvernement compte bien faire de la France le chef de file de la dématérialisation des papiers officiels. Carte vitale, pièce d’identité et bientôt permis de conduire. Sécurisé et logé dans une application sur votre téléphone mobile, il sera prochainement virtualisé. Et pour y avoir accès, nul besoin de connexion Internet, tout sera simplifié, promet l'exécutif… Mais encore faut-il posséder un smartphone.

D’autant que la mise en branle du projet est pour très bientôt. Objectif 2024, avec en ligne de mire les élections européennes. Les premières expérimentations auront lieu dans le Rhône, les Hauts-de-Seine et l’Eure-et-Loir au troisième trimestre 2023. “Trois territoires représentatifs du pays avec un mix urbain et rural [...] avec des grands axes de circulation pour tester les contrôles en situation par les forces de l’ordre”, précise Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, la directrice de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS), à nos confrères du Parisien.

Le e-permis sera, comme son ancêtre aux trois volets roses, ou son jumeau matériel en forme de carte de crédit, à présenter en cas de contrôle policier. Mais il vous permettra également d’accomplir un certain nombre de tâches administratives, à l’instar d’une demande de procuration en ligne sans avoir à vous rendre dans un commissariat. Il fera aussi office de preuve d’identité pour louer un véhicule sur Internet (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Roland Garros : avec son partenariat, Renault profite d'un "retour sur investissement excellent"
“Tesla va avoir un moment ChatGPT” selon Elon Musk, qui promet “des millions” de voitures autonomes
Les Hauts-de-France, nouvel eldorado de la voiture électrique
Automobile : Stellantis interrompt la construction d'une usine de batteries au Canada
À Dunkerque, près de 7 milliards d’euros investis dans les batteries