Pernod Ricard plombé par la Chine, la chute en Bourse jusqu’où ?

Pernod Ricard trébuche à la Bourse de Paris. L’action du géant français des vins et spiritueux perd près de 6% en séance ce jeudi 31 août, alors que le n°2 mondial du secteur a déçu sur sa marge opérationnelle courante de l’exercice 2022-2023 et sur ses perspectives. Alors que l’économie chinoise freine très fortement, sur fond de crise de l’immobilier, de consommation des ménages sous pression et de marasme dans l’industrie, Pernod Ricard redoute pour le premier trimestre de l’exercice 2023-2024 une décroissance du chiffre d’affaires dans l’Empire du Milieu, un important marché.

Sur l’exercice écoulé (2022-2023), le groupe n’a globalement pas démérité, même si la croissance à deux chiffres des revenus est essentiellement attribuable à la hausse des prix de vente, les volumes étant restés quasi-stables (+1%). Pernod Ricard a réussi à gagner des parts de marché, en dépit de ces hausses de tarifs, qui ont permis de compenser les surcoûts (renchérissement de l’énergie et des matières premières) et ainsi de préserver les marges. La marge opérationnelle courante est néanmoins ressortie inférieure aux attentes moyennes des analystes financiers, tandis que la génération de trésorerie (après investissements) a fortement chuté.

Avec un chiffre d'affaires tiré par l'Inde et la Chine et en progression dans toutes les régions, les profits annuels sont de leur côté ressortis un peu meilleurs que prévu, même si les ventes n’ont progressé que de 2% aux Etats-Unis, souligne eToro, qui juge “correctes”, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite